Archéodéfis #7 : la solution

Comme d’habitude, même si certaines réponses étaient inexactes, elles faisaient quand même preuve d’un bon sens de l’observation. Voyons un peu vos réponses, et la solution.

Un petit tour du monde…

Le visage cruel ou inquiétant a évoqué pour certains le dieu Bes (égyptien) revu sous un style différent, pas bête. D’autres ont fait aussi le lien avec Rangda et Barong, divinités balinaises, ou encore avec les représentations de divinité maya. Il est vrai que certaines représentations de divinité d’Amérique du Sud (aztèque, maya, olmèque, toltèque…) sont aussi effrayants… Personne ne l’a cité, mais Pazuzu, divinité mésopotamienne était aussi un bon candidat !

Un passage par la Grèce antique

Beaucoup ont trouvé, grâce à ses attributs (crocs, langue pendante et costume d’écailles) qu’il s’agissait d’une gorgone, sans doute Méduse.

Les gorgones étaient trois sœurs. La plus connue, Méduse, pétrifiait quiconque la regardait dans les yeux et c’est elle que Persée affronta et vainquit à l’aide d’un bouclier donné par Athéna…

Cette représentation d’une gorgone n’a cependant pas été découverte en Grèce.

Pour finir chez les gaulois

Il s’agit d’un récipient, appelé cratère, trouvé dans la sépulture princière de la dame de Vix (nom de la commune) en Bourgogne. La richesse de cette sépulture, atteste la présence d’une cité qui a dû s’enrichir, sans doute par le droit passage de certaines denrées, notamment l’étain, indispensable à la fabrication du bronze. Le cratère de Vix serait un cadeau diplomatique offert par des citées grecques d’Italie du Sud à la cité de Vix.

L’aristocratie celtique, à l’instar des grecs et des étrusques, usait de la tradition du banquet funéraire. Souvenez-vous, on vous en a parlé à l’occasion du défis # 3 à propos de la klinê (banquette) de la tombe princière contemporaine à Vix, de Hochdorf, en Allemagne (culture de Hallstatt). Ce vase possède des dimensions exceptionnelles : 1,63 mètre de hauteur ! Imaginez ! Il pèse 208 kilos et pouvait contenir jusqu’à 1100 litres de liquide (bonjour la beuverie !).

Le cratère de Vix
Le décor se concentre sur la partie supérieure du vase, avec une frise faisant le tour, et tête de gorgone aux anses. Il s’agit de figures protectrices fréquemment représentées sur les vases.

Ce cratère illustre bien les liens qui existait entre les différents peuples à travers toute l’Europe durant ces périodes : même si on les enseigne trop souvent séparément (les grecs d’un coté, puis les romains et les gaulois plus tard…).

et n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire

La liste complète des archéodéfis :

#1 : Premier jour…
#2 : Dans 10 000 ans
#3 : Vieux meubles
#4 : Objet mystère…
#5, animaux préhistoriques
#6 : un tour en Egypte
#7 : Qui suis-je ?
#8 : nous les singes…
#9 : des extraterrestres ?
#10 : mais qu’est-ce que c’est que ça ?
#11 : Que fait-il ?
#12 : C’est beau, mais c’est quoi ?
#13 : Une fresque mystère
# 14 – Lucy, mémé ou cousine ?
# 15 – Drôle d’objet
#16 : Qui suis-je ?
#17 : Musique !

Pour rester informé des nouveaux articles sur notre site, abonnez-vous et recevez un mail pour chaque nouvel article publié .

Rejoignez 873 autres abonnés

One Reply to “Archéodéfis #7 : la solution”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s