La lettre d’Arkéodidacte du 28 février 2021 : Bilan de 2020

Une lettre régulière pour suivre l’actualité de l’association

L’association Arkéodidacte grandit et mène des activités nouvelles, les choses bougent. Alors pour pouvoir suivre l’actualité de l’association, nous avons décidé de créer une lettre régulière que nous publierons sur le site. Cette première lettre sera dédiée au bilan de 2020, la prochaine arrive très vite pour les projets 2021.

Une année perturbée par la crise sanitaire

L’année 2020 n’aura pas été une année comme les autres et beaucoup de nos activités ont été impactées. Annulation de la deuxième édition de Var’chéologue qui était prévue en juin, annulation de l’action engagée avec l’école de Bagnols-en-Forêt, annulation des stages d’archéologie pendant les vacances de printemps et d’automne, annulation des conférences pour toutes et tous.

Mais nous avons pourtant été actives et actifs pendant toute cette période. Pendant le premier confinement l’association a proposé des activités en ligne avec les Archéodéfis (le lien est ici) puis les premiers épisodes des aventures de Chacureuille au travers des esquisses d’un travail en cours (c’est par là).

Une année de mue pour l’association : un nouveau bureau

L’association est née en 2017. Depuis elle a grandit et diversifié ses activitéés. Alors il était temps de changer un peu son fonctionnement. Un nouveau bureau a donc été élu pour mieux représenter l’association.

Laurence Michel de Cagnes sur Mer est notre nouvelle présidente. Claude Rouvier de Brenon notre vice-président. Jacques Lacomme de Bagnols-en-Forêt est notre trésorier et Brigitte Pelloli de Bagnols-en-Forêt notre secrétaire. Pour faire vivre l’activité ce bureau est soutenu par un bureau élargi composé de tous les membres qui le souhaitent.

Et entre deux confinements ou couvre-feu nous avons réussi à maintenir certaines actions…

Septembre : Tous Archéologues ! 4ème édition

Cette année, la thématique portait sur le Néolithique (qui débute chez nous il y a un peu moins de 8000 ans). Nous avons conservé le format des années précédentes (activités manuelles, ateliers et caissons de fouille). Nous avons innové en ajoutant une conférence le samedi soir.

Les journées ont été organisées autour de 3 ateliers : céramique, tissage et fouille. L’atelier céramique permettait de découvrir le montage d’une poterie au colombin et de la décorer à l’aide de cardium (coquillages bivalves), caractéristique du Néolithique ancien. Il était aussi possible de fabriquer une fusaïole (pour fabriquer du fil). Pour tenir compte des remarques de l’année précédente, nous avions prévu que les gens puissent partir avec leurs productions. En parallèle, était illustré une autre activité bien développée au Néolithique, le textile. Une démonstration de tissage sur métier était proposée et il était possible de réaliser du fil ou encore une petite cordelette à l’aide de disques à cordeler, une technique datant du Néolithique, très peu connue. Les participants pouvaient repartir avec la cordelette réalisée. La fouille, dans les caissons du CAREX permettait de découvrir l’activité de fouille.

 La conférence du samedi soir a été une réussite. Nous avons eu la chance de recevoir Catherine Perles, professeur émérite de l’Université de Nanterre, qui est venue présenter les migrations néolithiques par le courant méditerranéen. Malgré la crise Covid, le public était là.

Tous Archéologues 4 a bénéficié d’un soutien financier de la commune et du département.

Encore une fois c’est grâce à une forte mobilisation de membres de l’association (certains sont venus de Toulouse pour l’occasion) que la réussite a été au rendez-vous avec près de 200 visiteurs sur 2 jours !

Octobre 2020 : intervention auprès de centres aérés

Fouille en cours au centre aéré du Broc !

Cette année, Arkéodidacte a été sollicité pour faire une semaine d’initiation à l’archéologie au Centre de Loisir du Broc (06). Les 40 enfants du centre ont pu découvrir l’archéologie grâce au nouveaux caissons démontables. La moitié a découvert un campement de chasseurs-collecteurs du Paléolithique, l’autre moitié un village d’agriculteurs du Néolithique. Ils ont étudié le matériel découvert (silex, céramique, parure…) en parallèle d’une intervention de Claire Delhon (CEPAM, CNRS, Nice) qui présentait l’étude des restes botaniques au microscope en s’appuyant également sur les éléments découverts lors des fouilles. Nous leur avons aussi proposé un atelier de décoration et de de tir à l’épieu et un atelier de décoration de galets à partir de modèles type paléolithique. La semaine s’est conclue par la production d’une exposition par les enfants pour présentation à leurs parents.

Le centre aéré de Bagnols nous a aussi demandé une intervention, cette fois sur une demi-journée. Tanguy a accueilli 13 enfants du centre aéré au CAREX et leur a proposé un atelier de fouilles sur les caissons fixes aménagés au CAREX. L’activité s’est très bien déroulée et les enfants ont même découvert les joies de la fouille après la pluie dans une terre boueuse…

Octobre 2020 : un laboratoire de Préhistoire à Bagnols en Forêt

A année inédite, initiatives inédites. Nous avons invité cette année l’équipe de fouille qui travaille au Prés de Laure (Comps-sur-Artuby) à venir s’installer au foyer municipal pour étudier les silex mis au jour sur le site. Pendant toute la semaine – interrompue par le début du deuxième confinement – les curieux pouvaient venir découvrir les coulisses de l’archéologie et, le temps d’une visite guidée, comprendre comment un simple cailloux peut nous apprendre quelque chose sur la vie des préhistoriques.

Une initiative à renouveler !

Et la surprise du chef : le premier volume d’une nouvelle série, les mini-livres de Chacureuille, balade temporelle à Bagnols-en-Forêt

Pendant le confinement, nous avons proposé sur le site une série d’esquisses du travail de Carole Cheval notre dessinatrice (http://artcheograph.fr/). Ces esquisses annonçaient un projet qui murissait tranquillement et que nous avons pu concrétiser ces dernières semaines : une série de publications dédiées aux jeunes enfants – mais pas que pour eux non plus ! – autour d’un petit personnage : Chacureuille. Chacureuille se pose des questions sur notre monde actuel, elle aimerait savoir comment on en est arrivé là… Alors elle voyage dans le temps à bord de l’archéomachine et nous entraîne dans ses voyages.

Le premier volume des mini-livres de Chacureuille est sous presse. C’est une découverte ludique des grandes périodes de l’histoire qui met à l’honneur l’histoire de Bagnols en Forêt. Le volume 2 est déjà sur le feu avec cette fois un voyage dans l’Europe préhistorique…

L’intervention annuelle auprès de l’école Gagliolo n’ayant pu se tenir et pour compenser, l’association va offrir à tous les élèves de cours élémentaire un volume de ce premier mini-livres de Chacureuille (157 exemplaires). On vous en dira plus bientôt.

Les lettres d’Arkéodidacte

La lettre du 28 février 2021 : notre bilan pour 2020

La lettre du 7 mars 2021 : nos projets pour 2021

Pour rester informé des nouveaux articles sur notre site, abonnez-vous et recevez un mail pour chaque nouvel article publié .

Rejoignez 873 autres abonnés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s